[CROA] Observation du 20 avril 2018, depuis Lavannes

Aller en bas

[CROA] Observation du 20 avril 2018, depuis Lavannes

Message par Benjamin Poupard le Dim 22 Avr - 19:50

Dire que cette soirée du 20 avril ne démarrait pas très bien tient de l'euphémisme : après une belle journée, plutôt chaude, plutôt ensoleillée, le ciel commençait à se voiler, progressivement, par strates. Pour commencer, des cumulus. Puis un voile d'altitude, régulier, uniforme, laiteux juste ce qu'il faut.

Les cumulus se dissiperont rapidement, mais le voile, de son côté, reste tenace, et cette ténacité agresse le moral des troupes mobilisées un peu plus tôt dans l'après-midi. Certains envisagent de replier leur matériel avant même de l'avoir chargé à l'arrière de la voiture.

Il faut dire que ce voile contredit à peu près complètement les prévisions météo, qui continuent, de façon insolente, à annoncer un ciel limpide. Limpide, limpide ... Il suffit de lever la tête, pourtant. C'est blanc, pas bleu.

Mais je reste fidèle à ma devise - "la chance sourit aux audacieux" - et je file retrouver Denis, Thomas, Jérémy et Christelle sur le spot de Lavannes. Le voile de nuages fait une première victime; Fred décide de rester au chaud, convaincu que les conditions météo ne lui permettront pas de réaliser l'image Hubble de la semaine. Je lui rappellerais volontiers (Fred, si tu me lis Wink ) que "c'est en forgeant que l'on devient forgeron", mais j'épuise mon stock de devises...

Et puis c'est vrai que les conditions météo ne se prêtent pas vraiment à l'imagerie : les étoiles les plus brillantes peinent à transpercer le voile.

Thomas et Denis viennent en spectateur, Jérémy installe son Dobson, tandis que Christelle s'apprête à offrir ses premiers photons célestes à son télescope, un Maksutov 127 qui vit ses premières lumières. Notre petite équipe ne sera pas de trop pour le mettre en route. Denis et moi apportons quelques pièces utiles à sa mise en route (une batterie et un chercheur qui fonctionnent... Ca peut servir, en effet).

L'initialisation du Nexstar reste surprenante : il faut orienter le télescope vers trois étoiles brillantes ... mais qui resteront anonymes. La raquette reconstitue son ciel suivant les positions de ces trois étoiles, comme si elle devinait les étoiles qui ont été pointées. Il y a quelque chose d'un peu magique, et donc d'un peu dérangeant (de mon point de vue) dans ce système.

Mais force est de reconnaître que la magie opère : avec Capella, Procyon et Arcturus en mémoire, le Nexstar nous situe tout à fait correctement, comme le confirme le premier pointage sur le croissant de Lune. L'image est voilée, au sens propre. Et pas très lumineuse. Les grossissements croissants révèlent toutefois des détails dans les cratères ... mais également les faiblesses mécaniques de l'instrument : il faut attendre de longues secondes avant de voir les vibrations de la frêle monture s'amortir. La mise au point est un exercice délicat.

Denis se livre ensuite à ce qui ressemble à une exercice de provocation à mon égard - car dans le fond, je sais qu'il l'a fait exprès pour m'embêter - en cherchant à pointer la Galaxie d'Andromède. Le tube est presque à l'horizontale, pointant droit vers le halo du site industriel de Bazancourt... Et bien sûr, pas de la galaxie à l'horizon.

Nous tentons quelques cibles plus accessibles : la jolie double Iota Cancri et ses couleurs tranchées, l'amas globulaire Messier 3, qui montre quelques étoiles résolues. Les galaxies M 81 et M 82, très hautes, sont bien visibles.

Dans le Dobson de Jérémy, les détails de M 51 peinent à ressortir. M 57 est un peu plus contrastée, bien qu'encore très basse. Nous enchainons sur M 53 puis sur M 13, qui crépite ! Au Dobson, l'amas est finement résolu - sans doute le plus bel objet de la soirée. La galaxie M 104 est également bien visible.

A mesure que la soirée avance le voile se déchire, et laisse entrevoir de plus en plus d'étoiles faibles. Ce n'est pas suffisant pour apprécier Jupiter, encore trop basse sur l'horizon. Les bandes nuageuses apparaissent à la surface de la géante gazeuse, à peu près au même moment où nos nuages terrestres finissent par disparaître. Nous remballons les instruments sous un ciel parfaitement dégagé - la météo avait finalement raison, il fallait juste se montrer patient.

avatar
Benjamin Poupard
Admin

Messages : 136
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CROA] Observation du 20 avril 2018, depuis Lavannes

Message par Christelle R le Mar 24 Avr - 23:11

J'ai vécu à nouveau la soirée avec tous ces détails, Merci Benjamin !!
J'ai fini par ressortir mon Dobson à la maison samedi soir et hier soir, que je maîtrise bien plus! Il va falloir que je m'y fasse à ce moteur

Christelle R

Messages : 37
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CROA] Observation du 20 avril 2018, depuis Lavannes

Message par Hyper Moelleux le Mer 25 Avr - 17:35

Haha sympa ce Croa :-)

La prochaine fois je ramène un jeu de cartes pour patienter pendant que le ciel se dégage ^^

C'était une soirée sympa cela dit :-)

La nuit du dimanche 22 par contre était impeccable, comme quoi les jours qui ne se suivent pas, ne se ressemblent pas...

Hyper Moelleux

Messages : 8
Date d'inscription : 12/12/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CROA] Observation du 20 avril 2018, depuis Lavannes

Message par HélèneP le Mer 25 Avr - 18:42

Ça fait rêver !!! Waouuuuu !

HélèneP

Messages : 14
Date d'inscription : 11/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CROA] Observation du 20 avril 2018, depuis Lavannes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum