NGC6818 & Pluton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NGC6818 & Pluton

Message par Olivier le Mer 19 Juil - 0:40

Bonjour,

C'est quasiment la première fois que j'ai mon matériel d'astronomie à Royan, avec ce setup en tous cas.

Trois nuits consécutives sur le terrain pour arriver aux premières images de l'été !

Une nébuleuse planétaire que j'avais encore jamais faite :



Et aussi ma première Pluton :



Avec pas mal de bidouillages de traitements pour compenser une étrange différence de magnitude limite entre les deux nuits.

Olivier

Messages : 39
Date d'inscription : 13/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NGC6818 & Pluton

Message par Benjamin Poupard le Mer 19 Juil - 15:26

Jolies prises ! Mention spéciale pour Pluton - depuis le temps que je me dis qu'il faut que je la fasse, celle-là !

Quelques éléments techniques pour aider les autres à progresser ?

Benjamin
avatar
Benjamin Poupard
Admin

Messages : 85
Date d'inscription : 08/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NGC6818 & Pluton

Message par Olivier le Mer 19 Juil - 19:12

Benjamin Poupard a écrit:Jolies prises ! Mention spéciale pour Pluton - depuis le temps que je me dis qu'il faut que je la fasse, celle-là !

Merci !
Moi aussi, mais je me disais que deux nuits de suite à Hauviné à cette période où je ne ferais rien d'autre, ça n'en valait pas la peine. Là je suis en vacances et puis je sortais aussi pour réaliser d'autres tests.

Quelques éléments techniques pour aider les autres à progresser ?

Ah ! Les sujets qui fâchent lol!
En effet, trois nuits rien que pour ça, ça cache bien quelques éléments techniques...
Donc pour remettre le contexte, j'avais passé haut la main l'examen des nébuleuses planétaires à 2 mètres de focale sans autoguidage il y a près de 2 ans :
http://www.astro52.com/ciel-profond/5-nebuleuses-planetaires-2015.bmp
Le projet du début de vacances était donc de tester la faisabilité d'utiliser la barlow 2x apo avec la CCD, et d'ajouter un autoguidage pour limiter la casse, pour les refaire en plus grand, bien qu'on soit largement en dehors des plages d'utilisation normales du matériel.
Mais avant même d'avoir eu à mettre en place l'autoguidage, dès les premières captures les dieux de l'astrophoto ont puni mon orgueil démesuré :

Avec le tirage, on n'était pas à x2 mais à x2,45 ce qui divise la densité du signal par 6 et non plus par 4.
Donc il aurait fallu des poses au moins aussi longues que celles que je fais à 660mm de focale en galérant déjà avec l'autoguidage, mais à 4900mm.
J'ai donc visé une nébuleuse pas faite il y a 2 ans, et sans barlow.

D'où le premier commandement de l'astrophotographe : Tu ne commettras point le péché d'orgueil.

Et puis j'ai voulu commencer à faire Pluton le premier soir, la monture marchait bien, j'utilise quand même par sécurité la fonction PreciseGoTo. Je fais mon image, mais une fois l'image traitée, je veux vérifier le lendemain à mon bureau que Pluton est bien dedans. D'abord Redshift 6, puis Stellarium, et catastrophe ! Elle est hors-champ Evil or Very Mad
J'ai donc repéré sur Stellarium un groupe d'étoiles qui m'a permis de cadrer les deux jours suivants. En répétant le même pointage, j'arrive au même endroit les autres jours, ce n'était donc pas un problème de mise en station, mais la raquette qui n'avait pas la bonne position. Finalement l'image conforte exactement la simulation de Stellarium qui était plus à jour que ma CGEM et Redshift 6. Il est possible que l'orbite de Pluton subisse des variations à cause de ses voisins.

D'où le premier commandement du voyageur plutonien : Pour pointer Pluton jamais confiance à ta monture tu ne feras.

Processus identique, mais différence en rotation, n'étant pas à pose fixe, et bizarrement un gros écart aussi de magnitude limite. J'ai donc compensé par une différence de traitement pour rendre les images assez semblables, puis j'ai triché en maquillant les 5 étoiles les plus brillantes qui étaient assez affectées par cette différence de traitement.
Pour ajuster en rotation j'ai procédé manuellement très soigneusement avec Iris (au dixième de degré), et pour l'alignement j'ai utilisé une fonction automatique de Iris.

Olivier

Messages : 39
Date d'inscription : 13/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NGC6818 & Pluton

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum